Présentation : Painted Wives, « Obsessed With The End »

Aujourd’hui on va s’attarder sur le cas de Painted Wives. Si le nom ne vous dit (encore) rien, c’est normal, il s’agit là de leur premier album. Les années 2010 semblent clairement vouloir finir sur un retour romantique sur la musique des années 90, mais pas que… Explications.

Painted Wives est un « petit » nouveau dans le paysage rock qui fera officiellement son entrée vendredi prochain avec leur premier album, Obsessed With The End. La pochette annonce d’emblée de bonnes couleurs, celles du bon rock bien épais qui tâche un peu, mais probablement avec une petite botte secrète.

Painted Wives - Obsessed With The End

Alors, de la recherche, ça oui il y en a ! Quand commence l’album avec une intro-titre qui s’appelle « Perfect Horror » sur quelques inquiétantes notes de piano et qu’ « Hollow Bones » arrive au bout de 30 secondes pour clouter une ambiance vraiment singulière et plutôt lugubre, tout de suite on sent que les mecs ne sont ni là pour rigoler, ni là pour ne rien proposer. Au bout de quelques riffs agrémentés de passages « soft », et surtout avec la voix de Justin Suitor si propre au grunge, il y a plein de références qui nous montent à la tête. Tu prends le grunge d’Alice in Chains ou Silver Chair (c’est surtout le piano et les orchestrations avec des instruments à cordes qui font écho à eux), tu lui colles quelques grosse guitares bien pathétiques façon stoner, l’ambiance lourde et macabre du doom et à tout ça, tu oses carrément faire allusion au côté « prog » de Therapy ? ou encore ces bons vieux Mustasch grâce au lyrisme ambiant vraiment présent, et bam t’as la musique de Painted Wives. J’ai tout simplement pas d’autres mots, Painted Wives a clairement toute la créativité et la gnak nécessaire à s’installer comme des gros sur la scène heavy et à se placer comme outsider de compétition.

L’album, lui, est parti auto-financé. Mais c’est M. Machine qui était aux commandes pour le mixage et le mastering. Ce même mec qui s’occupe des albums de Clutch et Machine Head, si ça peut conclure votre intrigue et vous donner une envie de jeter une oreille. Attention, c’est assez addictif.

Obsessed With The End sort le vendredi 29 avril via Century Media Records.

Tracklist :

01. Perfect Horrir
02. Hollow Bones
03. Fable
04. Dig
05. Countless
06. My Sisters
07. Congratulations
08. Icy Blonde
09. Kubrick’s Tongue
10. Saint
11. Stay With Me
12. Interstellar

 

Retrouver Painted Wives sur leur site officiel et leur page Facebook

 

Jean-Marie Carrée

Be confortable, Creature.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *