#Découverte : Ingrina

Aujourd’hui nous partons naviguer sur les eaux tumultueuses d’Ingrina. Fils du post-hardcore et du screamo, les six vieux loups de mer se partagent la scène de manière assez singulière : trois guitaristes et deux batteurs en parfaite symbiose, avec quelques gueulantes ici et là.

Trois nouveaux titres sont en ligne pour pas loin de 18 minutes de voyage sonore dans un univers alternatif, on vous propose d’y jeter un œil ici :

 

Leur page Facebook, c’est par là.

 

Jean-Marie Carrée

Be confortable, Creature.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *