Tyler Bryant & The Shakedown : nouvel album et concert le 29 novembre 2017 à la Maroquinerie

La France les a découverts dans les stades en 1ère partie d’AC/DC et de Guns N’Roses, puis dans les clubs parisiens (La Boule Noire, Le Divan du Monde) où ils ont littéralement mis le feux !

Telle une carte de visite, leur EP, « The Wayside » (sortie en 2015), a valu à Tyler Bryant & The Shakedown les honneurs de la presse spé… Rock Hard, Rolling Stone, Guitar Part, Guitar Xtreme, La Grosse Radio, Daily Rock, Guitarist, Oui FM ne tarissent pas d’éloges sur les talents de ce jeune guitariste / chanteur et de sa troupe. Leur nouvel album sortira le 3 novembre 2017 !

« Des riffs musclés, des solos savoureux sans être prétentieux, une rythmique qui touche au cœur, une équation réussie…. C’est brut à tendance Heavy, et puissamment Blues » » – La Grosse Radio

« Entre les sonorités sudiste des Black Crowes et la fougue Rock & Roll d’Aerosmith… distille des riffs d’une lourdeur gargantuesque… » – Guitar Part

« Un blues puissant et heavy, où la guitare se taille la part du lion… A écouter sans modération » – It’s Only Rock & Roll (Le Parisien)

« Mérite amplement son titre de sensation…le virtuose ne tombe jamais dans la démonstration… il met son talent au service de vraies chansons… » – Rock Hard

Flanqué de ses insaisissables Shakedown – Caleb Crosby (batterie), Graham Whitford (guitare), Noah Denney (basse) – ce texan exilé à Nashville nous offre enfin un véritable nouvel album. Un disque de blues rock tonique et moderne dominé par des guitares classieuses et précises. Sa voix n’est pas en reste puisqu’elle imprime une personnalité décapante à l’ensemble des compositions, qui, sans pour autant sonner « vintage » respectent tout de même la tradition. Un exploit que peu de groupes réussissent à réaliser de nos jours. Pas étonnant que le p’tit Tyler soit adoubé par Jeff Beck, Robben Ford et quelques-une des meilleures gâchettes du genre.

A NE PAS RATER EN CONCERT A PARIS LE MERCREDI 29 NOVEMBRE A LA MAROQUINERIE

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *