Steve’n’Seagulls en concert à Paris et Differdange

Prenez cinq cinglés, tout un tas d’instruments, la campagne finlandaise et vous obtiendrez Steve’n’Seagulls !

Cette bande de ploucs, bien qu’en activité depuis 2011, a frappé comme un marteau l’été 2014 avec ses vidéos YouTube et ses interprétations de classiques tels que « The Trooper » (Iron Maiden) et « Thunderstruck » (AC/DC). Maintenant assez parlé, il faut le voir et l’entendre par soi-même. Le banjo met en transe et l’accordéon est en feu. Votre vie restera probablement la même, mais en mieux après que vous ayez fait la rencontre de ce groupe à travers une expérience musicale tordue qui fait du bien.

Accrochez-vous à vos chapeaux et vos jupes !

Steve’n’Seagulls a déjà plus de 62 millions de vues sur YouTube et près de 309 000 fans sur Facebook.

La visibilité sur d’autres médias comme la radio, la télévision et la presse a extrêmement augmenté durant l’année 2014. Leur premier album, Farm Machine, est sorti le 11 mai 2015.

Ils seront le jeudi 23 novembre 2017 au Cabaret Sauvage à Paris et le 12 décembre 2017 à Differdange dans la salle Aalt Stadhaus.

 

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *