Sonic Visions Music Festival & Conference du 10 au 12 novembre 2016 – Rockhal

Ce qui a commencé en 2008 avec une première édition presque spontanée, est devenu dans les huit dernières années l’un des événements musicaux les plus importants au Luxembourg et en Grande-Région : chaque année, le Sonic Visions Music Festival & Conference met l’accent sur les sujets qui intéressent les artistes et les acteurs de l’industrie musicale et présente à son public une sélection de groupes et d’artistes internationaux de qualité, ainsi que les talents les plus prometteurs de la scène musicale luxembourgeoise.

A côté du festival, la conférence est le deuxième pilier sur lequel repose Sonic Visions. A l’image du festival qui s’adresse à toutes celles et tous ceux qui sont ouverts à la découverte de nouveaux sons et artistes (en plus des têtes d’affiche déjà annoncées), la conférence cible également une audience très variée : les musiciens et les pros de la musique, bien évidemment, mais aussi toutes celles et ceux qui s’intéressent au fonctionnement de la musique et du secteur créatif d’une manière plus générale. La conférence est l’opportunité rêvée pour discuter des sujets d’actualité dans le cadre de tables rondes thématiques et de keynotes, de nouer des contacts importants lors des nombeux speed meetings, d’apprendre des trucs et astuces pratiques pour ses propres projets dans le cadre des ateliers, ou de jeter tout simplement un premier coup d’oeil dans les coulisses du secteur musical. La conférence n’offre donc pas uniquement du contenu pour les pros de la musique et les spécialistes, mais également à toutes celles et ceux souhaitant découvrir le monde la musique sous ses différentes facettes.

Organisé par la Rockhal et le Rocklab, l’événement profitera du décor spectaculaire qu’offrent les hauts-fourneaux de Belval et leur infrastructure post-industrielle. Du 10 au 12 novembre 2016, ce site extraordinaire accueillera une fois de plus quelques pointures internationales de la musique. Ainsi les visiteurs auront le plaisir d’entendre et de rencontrer, entre autres, Guy Sigsworth, producteur de renommée ayant travaillé avec des artistes tels que Madonna, Britney Spears, Robyn et Seal, ou encore Claire Mas, figure de proue du département numérique de la structure indie très respectée « Communion Music Group » (Catfish and the Bottlemen, Jack Garrat, Daughter…).

A côté des keynotes, de nombreuses tables rondes thématiques feront partie intégrante du concept de la conférence. Une fois de plus, le public de la conférence aura l’occasion de discuter des sujets d’actualité qui intéressent le secteur et de jeter un coup d’œil sur les tendances et développements futurs. Nous sommes heureux d’annoncer les premiers noms et sujets de la conférence ! Cette année le Sonic Visions propose des discussions animées avec, entre autres, Emily Gonneau (auteur du livre « Artiste, le Numérique et la Musique »), Michael Roe (Sargent House – And So I Watch You From Afar, Chelsea Wolf…), Eivor (chanteuse et compositrice), Michael Bisping (A.S.S. Concerts & Promotion GmbH – Jose Gonsalez, Glasperlenspiel…), Vic Galloway (présentateur BBC et journaliste) et Jesper Gadeberg, styliste musical de renommée européenne (Jack & Jones, Nick Cave…). Les sujets iront des nouvelles avancées technologiques créatives aux médias musicaux numériques, en passant par le journalisme, le développement de carrière, les tendances futures du marketing musical et la création musicale pour images. Suite au grand succès de la dernière édition, la metal jouera une fois de plus un rôle important lors de ces discussions. D’autres thèmes centraux seront la production musicale, l’esprit d’entreprise & l’autopromotion, le booking et la professionnalisation des artistes et des acteurs de la musique du Luxembourg.

Couronnés d’un grand succès en 2015 et encore développés pour cette édition, les différents Speed Meetings, l’occasion pour les artistes et groupes locaux de se présenter à des professionnels européens de renommée, incarnent l’esprit de réseautage du Sonic Visions.

Une fois de plus, une série d’ateliers sera offerte sous le slogan « Oberkorn, it’s a small town » (d’après une chanson de Depeche Mode). Ces ateliers se pencheront sur des questions pratiques et concrètes qui concernent le paysage musical local, avec des sujets tels que « Le booking en Grande Région », ou encore « La propriété intellectuelle et le droit d’auteurs pour les artistes-musiciens ».

Autre temps fort: la conférence de presse officielle de « Multipistes ». Ce projet transfrontalier dont le Rocklab fait partie depuis ses débuts et promu par des moyens de l’UE pendant trois ans avait fait un bilan positif en 2015, lors de la conférence de clôture du Sonic Visions. Maintenant, dans un esprit de durabilité, un nouveau programme sera lancé pour soutenir, promouvoir et accompagner de manière adaptée des groupes et artistes de la Grande Région, même sans l’appui financier de l’UE.

Une conférence musicale ne serait pas une conférence musicale si on n’y faisait que parler de musique ! L’intérêt central de Sonic Visions est de vivre la musique en direct et de découvrir de nouveaux artistes. Et ils sont nombreux pour cette nouvelle édition : Les groupes locaux comme « When Airy Met Fairy », « Napoleon Gold », « Scarlet Anger », « Soulhenge », « Sleepers Guilt », ainsi que « Fractal Universe » de Nancy, se produiront dans une ambiance festive.

Le Sonic Visions offre aux visiteurs l’opportunité de participer aux différents temps forts de la conférence tels que les Speed Meetings, les keynotes, les ateliers et les panels. Le public aura l’occasion de participer de manière interactive aux discussions. Pendant ces trois jours, les passionnés de musique pourront rencontrer leurs semblables et découvrir les tendances actuelles du secteur musical local, régional et international.

Ceux qui ont envie de participer à la conférence ont le choix entre deux tickets :

Le ticket « Sonic Visions Pro » pour 25 euros, offre un accès aux trois jours de la conférence et à tous les concerts qui auront lieu dans ce cadre.

Ceux qui souhaitent également avoir accès au Sonic Visions Festival le samedi 12 novembre 2016 à la Rockhal et voir des artistes internationaux tels que « The Lumineers » et « Jake Bugg », auront besoin du ticket « Sonic Visions Pro Premium », au prix de 50 EUR.

Voici une petite sélection de témoignages de professionnels qui ont assisté à la conférence du Sonic Visions les années dernières.

Témoignages

« Le Sonic Visions m’a aidé à découvrir des groupes et artistes d’une région musicale que je ne connaissais pas du tout. Je suis rentré avec le sentiment d’avoir noué des contacts précieux pour mes prochains projets commerciaux » – Jesper Gadeberg (www.musicstylist.com)

« (…) un endroit parfait pour s’échanger, faire des rencontres, écouter de la nouvelle musique …et tout cela dans une ambiance intime, amicale. » – Michael Bisping (A.S.S. concerts & promotion GmbH – Jose Gonsalez, Glasperlenspiel)

« Le Sonic Visions est un événement fantastique avec des intervenants internationaux et dans un cadre parfait. La Rockhal est vraiment un acteur incroyable qui fait tout pour aider à créer un paysage musical prospère et dynamique au Luxembourg. Chaque année, j’y vois de plus en plus d’artistes intéressants. » – Michael Roe (Sargent House – And so I watch you from afar, Chelsea Wolf…)

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.