« Night Fever The Very Best of The Bee Gees » le 29 juin 2018 au Chapito du Casino 2000 à Mondorf-les-Bains

La légende des Bee Gees : d’innombrables hits et plus de 100 millions de disques vendus dans le monde entier. C’est là le succès d’un groupe unique ayant eu un très grand nombre de fans pendant les 50 ans de leur carrière. « Night Fever The Very Best of The Bee Gees » est le spectacle le plus authentique et le plus fidèle au groupe à l’international. Ils passeront par la grande salle du Chapito au Casino 2000 de Mondorf-les-Bains le vendredi 29 juin 2018 pour une soirée endiablée! 

Les artistes Michael Zai, grand interprète de pop, très connu dans les medias, Franco Leon, une des plus belles voix d’Allemagne, qui se produit notamment avec la Nouvelle Philharmonie de Francfort ainsi que Uwe Haselsteiner, producteur et compositeur très connu des plus grands, interprètent les hits des Bee Gees et proposent le meilleur concert tribute à ce jour. Ils se sont inspirés du concert de légende de 1997 « One Night Only » à Las Vegas. 

« Massachusetts », « Stayin’alive », « Tragedy », « How deep is your love, « Jive Talking », « Nights in Broadway », « I started a joke », autant de tubes qui seront repris de la plus belle des manières lors de cette soirée à ne pas manquer.

Exceptionnellement le groupe sera accompagné par la chanteuse Tertia Botha, actrice et chanteuse dans la comédie musicale « Dirty Dancing das Original-Live on Tour » en Allemagne, Suisse et en Autriche et aussi dans la comédie musicale « Motown, die Legende » à Berlin, lors de la soirée du 29 juin 2018 à Mondorf. Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte !

Ouverture des portes : 19.30 Uhr

Début du spectacle : 20h30

 Ticket à partir de 20 euros par personne 

Accès exclusivement réservé aux personnes majeures sur présentation d’une pièce d’identité.

https://casino2000.lu/en/events/night-fever-2/

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.