Musicora ouvre ses portes dans moins de 3 semaines à la Grande Halle de la Villette !

Musicora, le Grand Rendez-vous de la Musique et des Musiciens, revient pour sa 29e édition les 1er, 2 et 3 juin 2018 à la Grande Halle de La Villette avec 220 exposants, 15 000 visiteurs attendus et près de 200 activités gratuites autour de la musique et des instruments, dont : 40 concerts, 80 ateliers d’éveil musical et d’initiation à un instrument, essai d’instruments, conférences, rencontres d’artistes, émissions de France Musique en direct et en public…

Richard Galliano, Parrain de Musicora 2018, sera présent à Musicora durant le week-end afin de partager aux jeunes générations l’amour de son instrument et de la musique dans son expression la plus large. 

o   Samedi 2 juin à 15h00 dans l’Atrium : visite du salon, rencontre des exposants et dédicace de sa méthode d’apprentissage de l’accordéon sur le stand des éditions Lemoine 

o   Dimanche 3 juin, à 15h30 : récital d’accordéon autour de Debussy, Granados, Piazzolla et Galliano. (auditorium Boris Vian)

Parmi les nombreux instruments présentés à Musicora, la guitare sera à l’honneur de cette nouvelle édition. A l’invitation Jean-Félix Lalanne, les guitaristes Jean-Marie Ecay, Eric Gombart, Michel Haumont, Sylvestre Planchais et Samuel Rouesnel (Samuelito) seront sur scène à ses côtés.

o   Samedi 2 juin, à 17h30 : Concert exceptionnel autour de la guitare  

Deux jours de rencontres internationales pour les programmateurs, éditeurs, responsables d’ensembles, d’orchestres et de lieux culturels français et européens à l’occasion de sa troisième édition des journées professionnelles du spectacle vivant, NEW DEAL @ MUSICORA, organisées en partenariat avec l’Association des scènes nationales, le Bureau Export, le FEVIS, France Festivals, Futurs Composés, Grands Formats, l’Institut français et le REMA.

LES CONFÉRENCES : 

Enfin une étude du marché des instruments de musique en France !

Présentation des résultats de l’étude très attendue sur le marché des instruments en France, réalisée par le CREDOC, pour le compte de la CSFI (Chambre syndicale de la facture instrumentale) et de la Direction générale des entreprises (DGE) du ministère de l’Économie et des Finances.

o   Vendredi 1er juin, 10h00-11h15 

Entre évolution des pratiques et révolution des matériaux, LA LUTHERIE DE GUITARE ARTISANALE réunit les musiciens pros et amateurs

Une conférence sera organisée avec l’APLG (Association Professionnelle des Luthiers en Guitares et Instruments à Cordes Pincées) et la CSFI (Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale), sur le métier de luthier en guitare, entre tradition et innovation, et l’évolution vers une lutherie « éthique » utilisant des bois non-tropicaux.

o   Vendredi 1er juin, à 16h30

Enseignement de la musique et numérique : nouvelles pédagogies et nouveaux outils

Le numérique a-t-il sa place dans les conservatoires et les écoles de musique ? Quels usages font les professeurs de musique et leurs élèves des différents outils, applications, espaces de travail numériques et lutherie numérique ? Suzanne Gervais (La Lettre du Musicien et France Musique) mène la discussion. Témoignages de la CEMF, CMF, Editions Lemoine, FFEA, Talens Lyriques.

o   Vendredi 1er juin, 16h30-17h30, Studio France Musique

Enseigner la musique aux personnes en situation de handicap : adaptation de l’enseignement et instruments adaptés

Un débat suivi de la restitution du vade-mecum commandé par le ministère de la Culture en direction des conservatoires pour enseigner aux personnes en situation de handicap, et de la présentation d’instruments et de pédagogies adaptés. Organisé par le RNMH et la FNAPEC.

o   Vendredi 1er juin, 14h00-16h00 

Le village des enfants : dès l’âge de trois ans, les enfants sont invités à Musicora à participer à des ateliers d’éveil musical et de pratique instrumentale.

France Musique en direct et en public à Musicora : France Musique renouvelle son partenariat avec Musicora et installe son studio pendant tout le salon : des émissions en direct, des discussions avec le public, des rencontres et dédicaces avec les producteurs de la chaine…

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.