METZ : nouveau single « Mess of Wires » et sortie du nouvel album le 22 septembre 2017

« Mess of Wires » est le dernier et sûrement le meilleur morceau extrait du prochain album de METZ, « Strange Peace ». En parlant de ce titre, Alex Edkins, frontman du groupe, affirme : « « Mess of Wires » a été écrit pour me rappeler de toujours penser et dire ce en quoi je crois. Pour être honnête, je sais que c’est assez commun de penser que nos pensées n’ont aucune conséquence, que ce n’est qu’une goutte au milieu d’un océan, mais le silence peut être pire. Dites ce que vous avez à dire, fort et souvent. Dans l’esprit de cette chanson, j’aimerais condamner les actions violentes et haineuses des suprémacistes blancs et des néo-nazis de Charlottesville la semaine dernière. Leurs viles tentatives pour inciter à la division et à la peur à travers l’intimidation et la violence n’ont aucune place dans ce monde ».

METZ tournera en Amérique du Nord et en Europe où ils partageront la scène avec Suuns, Protomartyr ou encore Brian Case.

Les prochains concerts en France:

12.11 – LE TETRIS (LE HAVRE)

14.11 – PALOMA (NIMES)

15.11 – THÉATRE BARBEY (BORDEAUX)

16.11 – CLUB METRONUM (TOULOUSE)

20.11 – POLE ÉTUDIANT (NANTES)

21.11 – LE TRABENDO (PARIS)

METZ

‘Strange Peace’

Sortie le 22 septembre 2017

(Sub Pop / [PIAS])

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *