Live report : Ensiferum + Skyclad + Wolfheart (la Machine du Moulin Rouge-Paris)

Dimanche 1er octobre, direction Pigalle pour retrouver, à la machine du Moulin Rouge, le groupe Ensiferum venu tout droit de sa Finlande natale pour une unique date en France, alors que son dernier opus « Two Paths » est dans les bacs depuis deux semaines à peine.

Avec une première partie assurée par Wolfheart, venu de Finlande également, et les anglais de Skyclad, la température devrait monter très haut ce soir à la Machine.

C’est donc avec Wolfheart que la soirée commence devant une salle déjà bien remplie, plus facile d’arriver tôt un dimanche ! A l’oigine de Wolfheart, Tuomas Saukkonen, chanteur, multi-instrumentiste, compositeur et producteur, rien que ça ! Le groupe, dont le 3e album « Tyhjyys » est sorti le 3 mars dernier, est déjà passé à Paris en début d’année, en première partie de Insomnium. Ce soir encore, un set assez court, d’une quarantaine de minutes, mais suffisant pour apprécier encore une fois la puissance de ce groupe. Les musiciens headbanguent à l’unisson autour du frontman, Tuomas, à la voix hyper puissante, au physique impressionnant, crâne rasé, bras hyper musclés, tatouages, planté derrière son micro. Le public est déjà assez réactif et sur « zero gravity » on pourra voir le premier wall of death de la soirée. La froideur du « winter metal » de Wolfheart n’empêchera pas le mercure de grimper dans la salle. La set-list assez réduite, sept titres seulement, permet tout de même de mesurer le talent de ce groupe qu’on attend de pied ferme en tête d’affiche.

Setlist Wolfheart :

  • The Hunt
  • Strength and Valor
  • The Rift
  • I
  • Aeon of Cold
  • Zero Gravity
  • Routa Pt. 2

Changement de registre et ambiance pub irlandais avec le deuxième groupe, les anglais de Skyclad, qui vont délivrer une musique folk certes entraînante mais pas suffisamment metal à mon goût. Disons juste que le changement de registre est un peu rude après Wolfheart ! Leur style vestimentaire, très sobre, en dehors du guitariste revêtu d’une sorte de costume de pirate, et leur physique assez « sage » contrastent avec le groupe précédent. Je me laisse emporter tout de même par l’énergie et la joie du groupe qui semble avoir pas mal d’aficionados dans la salle. Autour d’une violoniste infatigable, les musiciens et le chanteur, dans une bonne humeur contagieuse, vont délivrer une prestation enjouée et festive, blaguant et discutant avec le public entre chaque titre. Si leur présence dénote un peu ce soir, force est de reconnaître qu’ils ont réussi à entraîner le public de la Machine dans une joyeuse folie et c’est bien l’essentiel !

.: Setlist Skyclad:.

  • Intro (Pipes Solo)
  • Earth Mother, The Sun And The Furious Host
  • Spinning Jenny
  • Change Is Coming
  • Another Fine Mess
  • The Song Of No
  • Involvement
  • Starstruck ?
  • The One Piece Puzzle
  • The Widdershins Jig
  • The Parliament Of Fools
  • AnotherDrinkingSong
  • Great Blow For A Day Job
  • The Queen Of The Moors
  • Inequality Street

C’est dans une salle déjà surchauffée que la tête d’affiche va faire son entrée sur scène et enchaîner d’emblée trois titres du dernier opus. Le public, immédiatement à fond, reprend en chœur les refrains alors même que, rappelons le, l’album n’est sorti que très récemment. Pas de doute, Ensiferum peut compter sur la présence d’une vraie « fan base » ce soir. Le bassiste, Sami Hinkka, va faire le bonheur des photographes présents. Chevelu et barbu à souhait, cet immense « viking » à la maîtrise parfaite du headbang rotatif, ne va pas cesser une minute d’assurer le show. Les autres ne sont pas en reste, le plus réservé étant le chanteur, qui m’a semblé parfois regarder d’un œil un peu inquiet les slammeurs qui débarquaient sur la scène. La touche féminine est assurée par la jolie accordéoniste Netta Skog, dont c’était justement l’anniversaire, une date dont elle se souviendra longtemps tant le public de la Machine a mis du cœur à lui chanter un vibrant « joyeux anniversaire ». Des moments comme on les aime, de la chaleur dans la salle et dans les cœurs, des sourires, des yeux brillants de bonheur, le viking metal a un côté résolument festif et joyeux qui vous réconcilie avec la vie.

Le spectacle est sur la scène mais aussi dans la salle, avec un public qui ne va cesser d’enchaîner slams et circle pits. Ensiferum va piocher dans toute sa discographie pour concocter une set-list qui va ravir les fans de la première heure.

Les musiciens sont talentueux et charismatiques, on ne voit pas trop ce qu’on pourrait leur demander de plus !

Encore une fois, Access Live nous a permis de vivre une soirée exceptionnelle, de celles qui vous reboostent en attendant la prochaine !

Setlist Ensiferum :

  • Ajattomasta Unesta
  • For Those About to Fight for Metal
  • Two Paths
  • Two of Spades
  • King of Storms
  • Treacherous Gods
  •  In My Sword I Trust
  • One Man Army
  • Tumman Virran Taa (interlude)
  • The Longest Journey (Heathen Throne, Part II)
  • Way of the Warrior
  • Feast with Valkyries
  • Mourning Heart (interlude)
  • Tale of Revenge
  • Victory Song
  • From Afar
  • Lai Lai Hei

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *