La Fédération des Festivals de Chanson Francophone (FFCF) sera présente aux Bis de Nantes

La Fédération des Festivals de Chanson Francophone (FFCF) sera présente aux Bis de Nantes (Biennales Internationales du Spectacle) les 16, 17 et 18 janvier 2018 à la Cité des Congrès. 

Des conférences et concerts viendront rythmer ces trois jours, permettant à La FFCF de présenter ses actions menées et son engagement envers la chanson francophone !

La FFCF sera également présente sur le stand 164 au niveau -1.

LES CONFERENCES

Mardi 16 janvier, 17h

Cité des Congrès de Nantes, Club Atlantique

« Comment optimiser les conditions nécessaires au maintien de partenariats solides entre nos francophonies ? » (Réservée aux professionnels) 

Jeudi 18 janvier, 16h

Cité des Congrès de Nantes, Salle 300

« Lien social : Quelle place pour la chanson aujourd’hui ? »

Avec la participation de Cécile Pévost-Thomas (Universitaire), de Laurence Despeyrières (Chant’Appart) et Sylvain Tardy (Nuits de Champagne). 

LES CONCERTS

Mardi 16 janvier, dès 20h30

La Bouche d’Air, Salle Paul Fort

Carte blanche à SAMEDI 14 (en partenariat avec la FFCF): concerts d’Erwan Pinard et Ottilie [B] ainsi qu’un hommage à Barbara Weldens en présence de ses musiciennes.

Pour le grand public : Tarifs 8 € à 16,50 €. Renseignements billetterie de la Salle Paul Fort : 02 51 72 10 10) 

Mercredi 17 janvier, 20h30 à 22h30

Cité des Congrès de Nantes, Auditorium 800 – Concert gratuit pour le grand public, billet à retirer sur le site http://coteacoteauxbis.com/2018/

Soirée Côte à Côte co-organisée par la Cité, le Centre des Congrès de Nantes et Les BIS (en partenariat avec la FFCF) :  

Trois concerts pour venir à la rencontre de la musique du Québec et du Canada francophone : les Québécois Saratoga et Émile Bilodeau ainsi que le groupe du Nouveau-Brunswick, Les Hôtesses d’Hilaire.

 

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.