King Gizzard ne fait décidément rien comme les autres !

Aujourd’hui sort le 12ème album du groupe australien « King Gizzard And The Lizard Wizard ». Pour rappel, c’est le 4ème cette année et l’avant dernier si les australiens tiennent leur promesse dans sortir 5 sur 2017. « Polygondwanaland » c’est son nom. Il va prochainement être mis à disposition en téléchargement gratuit sur le site du groupe (qui a complètement planté aujourd’hui suite aux très nombreuses visites). Il est néanmoins déjà écoutable (et je vous le conseille) sur le Bandcamp du groupe.

Jusque là rien d’original me direz-vous. Nombreux sont les groupes utilisant cette méthode initiée par Radiohead lors de la sortie de « In Rainbows » en 2007. Sauf que les australiens ont poussé la démarche beaucoup plus loin quitte à mettre de côté leur label « Flightless » qui s’en est rapidement amusé sur sa page Facebook en postant le message: « Bonne chance tout le monde ! Je suis hors jeu! ». En effet, le groupe va proposer plusieurs types de téléchargement comme annoncé sur un poste Facebook datant du 14 novembre.

1/ Le mastering digital au format MP3 et WAVE
2/ Le mastering CD
3/ Le mastering vinyle

Le groupe va également mettre à disposition (et c’est là que se cache une petite révolution) des fichiers ZIP avec l’ensemble des données et images nécessaires (jusqu’à fournir un modèle de tranche pour la pochette vinyle) pour presser sa propre galette. King Gizzard nous y invite grandement d’ailleurs en précisant: « Vous avez toujours voulu créer votre propre label ? Foncez ! Nous ne possédons pas cet enregistrement. Il est à vous. Allez-y, partagez, profitez. » De mémoire, c’est bien la première fois qu’un groupe pousse la mise à disposition d’une oeuvre aussi loin.

Les « Gizz Fans », comme ils se surnomment eux mêmes n’ont pas tardé à réagir suite à l’annonce du groupe. Des groupes Facebook se sont rapidement créées afin d’organiser la sortie physique de cet album. Des labels du monde entier se sont également empressés de proposer des « pre-order » de l’album avant même d’avoir les données. Un des premiers sur le coup était Blood Music, un label finlandais.

Difficile de recenser aujourd’hui le nombre de pressage envisagé tellement c’est parti dans tous les sens. En tapant sur votre moteur de recherche préféré « King Gizzard And The Lizard Wizard polygondwanaland pre order » vous en trouverez quelque-uns dont certains sont déjà « sold-out ». Pour ma part j’ai fait le choix de pré-commander un exemplaire auprès d’un Label anglais nommé « Stolen Body Records » pour 16€ frais de port inclus. On verra bien …

D’autres initiatives sont à relevées, notamment celle de Diggers Factory, plateforme communautaire de précommande de vinyles. Lancé en janvier 2016, Diggers Factory permet aux artistes de produire et de rééditer leurs vinyles grâce à un système inspiré du crowdfunding. « Polygondwanaland » est proposé en pré-commande pour seulement 1€ ( 6€ avec frais port inclus).

Maintenant à vous de choisir …

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *