He Is Legend le 2 mai 2017 aux Etoiles (Paris)

Quand tu t’appelles He Is Legend, t’as intérêt à mettre la barre très haut. Et même si le nom du groupe est aussi teinté d’ironie que la crinière de Michou, il n’a de cesse de dépasser les espérances de ses fans comme en témoigne « Air Raid », premier titre de son prochain album « few ». Du bon, du gros, du lourd. Incontournable donc …

Ne cherchez pas, même s’il existe depuis plus de 10 ans et qu’il a déjà sorti 4 albums et plusieurs EP, de groupe originaire de Caroline du Nord est quasi inconnu dans nos contrées. Reformé depuis fin 2011 après une période de hiatus de 2 ans et fraîchement signé sur Spinefarm RecordsHe Is Legend est en passe de sortir « Few », un 5ème album qui va sans aucun doute lui permettre de se faire enfin un nom sur la scène internationale.

En France le magazine Metal Obs l’a déjà élu Album du Mois en qualifiant ce disque de : « Mix parfait entre Alice in Chains, Helmet et Mastodon… un album addictif et énergique. Incontournable ! »

Distillant un metal terriblement rock, He Is Legend surprend l’auditeur au détour de chaque titre grâce à puissance mais aussi la diversité et les mélodies de ses compos… Pour le magazine Rock Hard « He is Legend a une nouvelle fois truffé ses compos de nombreuses subtilités et autres trouvailles… un véritable arsenal à riffs…  »

He Is Legend se compose de : Schuylar Croom [chant], Adam Tanbouz [guitare], Matty Williams [basse] et Denis Desloge [guitare].

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *