Download Festival, Ghost enflamme la première journée

Le festival Download Paris a été organisé pour la 3ème fois consécutive en France, une nouvelle fois à la Base Aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge.

Le 1er jour est chaud et ensoleillé et beaucoup de spectateurs se présentent sur place avant l’ouverture des portes à 13h30. Malgré quelques coups de soleil en rentrant, la journée était remplie de groupes de métal qui ne manquaient pas de faire bouger et chanter les foules.

 

Billy Talent

Les canadiens de Billy Talent viennent mettre l’ambiance au public du 1er jour en se présentant sur la scène principale. Le groupe bouge beaucoup sur scène et est très fun à regarder en live. La musique rythmique et la voix puissante de Benjamin Kowalewicz (chanteur) est un combo efficace pour lancer le festival.

 

Eluveitie

Peu après, le groupe de métal symphonique celtique de 8 membres se présente sur la Main Stage 2. Armé d’instruments de musique traditionnels, tels que d’une flûte, d’une cornemuse, d’un violon ou encore d’une vielle à roue, le groupe chante en anglais et en helvète. Le nombre de membres est important mais la mise en scène fait que le regard est dirigé vers une personne à la fois, chaque membre ayant son importance dans les morceaux. Coup de cœur de la journée.

 

Powerwolf

Place à Powerwolf, groupe de power metal qui a pour sigle un loup. Maquillés en blanc et costumés, le groupe communique bien en français, ce qui les engage et les fais chanter. Le groupe allemand a dévoilé pour la première fois un des titres de leur prochain album,  « Demons Are a Girl’s Best Friend ».

 

Alestorm

Alestorm est le groupe comique de la journée. Sur scène, un canard jaune géant et des affiches de bananes à têtes de canards. Sur scène, des membres à habits colorés qui boivent de la bière tout en jouant. Beaucoup de fans ont répondu présent lors de leur set, qui n’ont pas manqué de pogoter et de crowdsurfer.

 

Opeth

Le groupe présente 4 membres, les chansons sont longues et travaillées. Mais les membres bougent peu sur scène, il faudra donc se contenter de leurs talents musicaux pour apprécier le groupe en live. Il faut prendre le temps de les écouter pour apprécier, qui n’est pas forcément le but premier lors d’un festival. Opeth bénéficierait d’une performance plus appréciable en salle de concert donc.

 

Ghost

Etant le groupe le plus attendu par beaucoup, Ghost ne devait pas décevoir les spectateurs de la 1ère journée du Download. Le groupe de heavy metal à membres masqués a réussi son coup, Cardinal Copia (chanteur) engageant constamment le public, qui acclamait le groupe du début à la fin. A 8 sur scène, dont 2 femmes aux claviers, Ghost joue leurs classiques tels que Cirice, Square Hammer ou Monstrance Clock, tout en présentant leurs nouveaux titres, dont Dance Macabre et Miasma, invitant un saxophone sur scène. Le spectacle est très visuel, mettant en avant des confettis, de la fumée, des explosions et des flammes.

 

Ozzy Osbourne

Pas de photographes pour le dernier concert de la journée, mais le chanteur de Black Sabbath est en pleine forme. La batterie très rythmée et le jeu de guitare poussé, Zakk Wylde (guitariste) enchaînant les solos avec sa guitare derrière le dos, font admirer les fans. Le décor et les lumières deviennent saisissants le soleil étant couché et la journée métal du week-end touche à sa fin sur « Paranoid ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.